Les personnages / Émelyne

Dernière mise à jour : 13 juin 2020

Dans cette série d'articles, j'aimerais vous faire connaître un peu mieux mes personnages de la trilogie Itinéraire alternatif. Rassurez-vous, je ne dévoilerai rien qui puisse gâcher votre lecture!


Émelyne Bergeron, 17 ans


Cette jeune fille semble à première vue difficile à suivre et l'on s'aperçoit vite qu'elle est mal comprise par certains de ses proches. Voyez-vous, Émelyne a une intelligence émotionnelle différente des autres adolescents de son âge. Elle est encore enfantine, naïve. Elle a de la difficulté à exprimer ses émotions et elle a toujours peur de blesser les autres, alors souvent elle ne dit rien, craignant de s'exprimer de travers.


Pour son dix-septième anniversaire, elle a dressé une liste de règles (une de ses spécialités) afin de s'assurer qu'il n'y ait pas d'alcool pendant la fête. Elle a eu l'idée que tout le monde se costume, pour le plaisir, et qu'ils jouent à des jeux enfantins dans le boisé derrière chez elle: cachette, tague. Ailleurs, un party d'Halloween se déroule chez un élève populaire de l'école, mais ce n'est pas le genre de chose qui l'attire. Elle n'est pas comme les autres jeunes. Mais ses proches l'aiment ainsi et respectent ses conditions écrites.



Dès les premiers chapitres, on peut se rendre compte qu'Émelyne est nostalgique par rapport à son enfance. C'était une époque où tout était plus simple... elle a peur de la vie adulte qui approche et de toutes les responsabilités qui viennent avec, mais elle voit aussi arriver le moment où ses amis en viendront à faire des choix de vie qui les enverront dans des directions différentes. Elle craint de voir son petit monde changer trop radicalement et elle ne se sent pas prête, même si elle est consciente que ce processus est inévitable.


Cette adolescente gentille et attachante agit parfois de façon qui semble puérile et qui manque donc de maturité aux yeux de plusieurs. Elle a des goûts, des réactions et des comportements qui renforcent cette idée voulant qu'elle préfère ce qui est connu et réconfortant. Avec ses amis garçons, elle est affectueuse, joueuse... mais elle ne se rend pas compte des sentiments qu'elle fait naître chez eux. Ce n'est pas volontaire de sa part et elle ne cherche même pas à séduire en agissant ainsi. Elle ne réalise pas que son comportement sème la confusion: son attitude laisse croire à un intérêt ou à de l'indifférence, selon le cas. Elle ne saisit pas bien les règles de base, dans la vie.


Quelque part dans le tome 2, Heydian dit à Clovis: « Oui, elle aimait te jouer dans les cheveux ou s’appuyer contre moi ou serrer Nicolai dans ses bras. Oui, elle était taquine, elle nous chatouillait, elle nous embrassait sur la joue, elle nous prenait la main… Mais elle n’a pas commencé à faire ça du jour au lendemain ! Elle continuait de faire exactement ce qu’elle faisait quand elle était enfant. Elle n’a juste jamais arrêté d’être comme ça avec nous. Point. (… ) »

Ses gestes et ses intentions ayant été mal interprétés, Émelyne se retrouve en fâcheuse position et ses regrets sont immenses. Elle se retrouve devant l'obligation d'affronter et de prendre ses responsabilités.


Donc en plus de cette peur de voir l'âge adulte approcher avec tout ce que cela implique pour elle et ses amis, Émelyne ne sait pas comment aborder les sentiments amoureux. Ni les siens ni ceux des autres. La séparation et le divorce de ses parents sont encore une blessure vive pour elle et le remariage de sa mère n'est pas venu arranger les choses.


Parfois, ce qui nous arrive de redoutable peut nous échapper et nous réalisons que nous n'avons souvent aucun contrôle sur le déroulement des événements quoi que nous tentions pour y remédier ou pour contourner le problème. Une leçon de vie difficile à accepter...




31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout